Dans le but d’expliquer leur origine, l’astronomie est une science qui se base sur l’observation des astres. Scruter le ciel à l’œil nu ou avec un outil adapté est un sentiment d’émerveillement qu’éprouvent les amateurs ou les passionnés d’astronomie. Découvrir la beauté des constellations, des étoiles, des planètes et même des étoiles filantes possède quelque chose de magique que seuls les scientifiques découvrent pendant leurs recherches. Dans ce guide, découvrez des astuces pour observer le ciel et les étoiles comme un scientifique.

L’observation sans un outil d’astronomie adéquat

Le premier exercice pour découvrir la beauté des constellations est l’observation à l’œil nu. Avant d’acheter n’importe quel instrument d’observation, il est possible de voir les astres avec des cartes gratuites du ciel qui fournissent des informations sur les étoiles observées dans le ciel.

En effet, avec la fonction de vision « grand-angle » de nos yeux, nous pouvons voir les étoiles filantes. Il s’agit de débris de comètes ou d’astéroïdes qui prennent feu dès leur entrée dans l’atmosphère. D’autres phénomènes cosmiques peuvent être visibles depuis la terre à l’œil nu (la Voie lactée). Pour découvrir ces phénomènes dans leur splendeur, il faut prendre certaines dispositions.

Le préalable à l’observation des étoiles dans le ciel

Les étoiles restent visibles la nuit. La forte luminosité du soleil empêche une bonne observation des astres en journée. De même, la présence des nuages dans le ciel le soir ou bien la pleine lune sont des instants qui ne sont pas propices à cette action d’observation. Les dispositions suivantes sont à prendre pour une meilleure observation :
  • Éviter une pollution lumineuse ;
  • Prévoir une carte des étoiles ;
  • Se munir d’un instrument d’observation.

Éviter la pollution lumineuse

Pour bien voir les étoiles, il est recommandé de s’éloigner des zones urbaines. Il faut se rendre dans les endroits situés à 15 ou 20 km du centre-ville. En effet, en absence de source de lumière intense, l’œil a la capacité de voir entre 2000 et 3000 étoiles simultanément. La position orientée sud ou sud-est est idéale pour découvrir la beauté de l’univers. Toutefois, quelles que soient les conditions lumineuses, 3 planètes de notre système solaire sont visibles :
  • Mars ;
  • Jupiter ;
  • Saturne.
La France abrite deux des 13 grandes réserves de ciel étoilé au monde :
  • Le Pic de Midi ;
  • Le Parc national des Cévennes.

La carte des étoiles

C’est l’un des outils qui permettent de réussir une observation des astres et étoiles dans le ciel. En effet, les corps célestes sont en mouvement perpétuel. Ce qui fait que l’observation des constellations n’est pas la même partout. Sur la carte, les étoiles sont représentées par des figures imaginaires avec pour des noms d’animaux ou de personnages de la mythologie. Avec les nouvelles technologies, il existe des applications mobiles spécialement conçues pour l’observation des astres et étoiles en temps réel. Elles sont téléchargeables sur la plupart des plateformes.

Le matériel d’observation

Quand on parle d’observation des étoiles dans le ciel, l’on pense tout de suite au télescope. En effet, il s’agit de l’instrument par excellence d’observation des astres. Choisir un télescope pour découvrir les constellations revient à mettre ses pas de débutant en astronomie dans ceux d’un scientifique. Or, ce n’est pas le seul outil utilisé pour l’observation des astres dans le ciel. Il y a des instruments comme :
  • Les jumelles astronomiques ;
  • Les oculaires ;
  • Une chaise longue ;
  • Des bouteilles d’eau (l’observation c’est du temps et de la patience) ;
  • Des vêtements adéquats à la météo ;
  • Une boussole ;
  • Une table en cas de volume important d’équipement ;
  • Des gants.

Après une longue observation à l’œil nu, c’est le moment jouer au scientifique avec des instruments d’observation astronomique adéquat. Comment choisir l’équipement qu’il vous faut ?

Le choix de l’équipement d’observation adéquat

L’observation des astres dans le ciel demande une certaine préparation à l’avance. Une chose est d’avoir l’équipement, une autre est d’acheter l’équipement qui répond à vos exigences :
  • Le coût d’achat de l’équipement ;
  • La complexité des différents réglages ;
  • Les différents astres à observer ;
  • La praticabilité.

L’achat du télescope

C’est le premier critère qui définit l’acquisition des autres outils. En effet, il s’agit d’un équipement sensible qui sera destiné à être utilisé sur plusieurs années. Il est donc conseillé de prendre le temps pour choisir le télescope le plus performant possible. Cependant, un télescope coûteux n’est pas forcément plus puissant. D’autres paramètres entrent en ligne de compte dans la performance de cet appareil.

La praticabilité

S’il faut trouver un espace vide loin de toute pollution lumineuse, il n’en est pas moins de l’instrument qui doit être pratique pour faciliter son transport. En effet, s’il faut se déplacer pour observer le ciel étoilé, l’appareil ne doit pas être lourd à transporter. Si votre emplacement d’observation est déjà dans une zone éloignée de toute pollution lumineuse, il serait inutile d’acheter un appareil mobile qu’on peut transporter. L’installation d’un modèle fixe serait la plus adéquate.

La complexité des différents réglages

Il n’est pas intéressant d’acheter un instrument qu’on a du mal à manipuler plus tard. Entre un appareil manuel ou motorisé, vous avez le choix selon les résultats que vous recherchez. Par exemple, pour un passionné d’astrophotographie, un modèle motorisé serait adéquat. Si vous sentez à l’aise dans la manipulation de l’appareil, un modèle manuel est conseillé.

Les astres à observer

Il faut noter que c’est un critère important dans le choix de l’équipement. Les objets célestes se distinguent en deux grandes catégories :
  • Les objets planétaires ;
  • Les astres du ciel profond.
Les objets planétaires constituent l’ensemble des astres qui forme notre système solaire en plus de la Lune. On peut y retrouver les satellites lancés depuis la terre et qui tournent en orbite autour de la terre de même que la Station Spatiale internationale (ISS). Les astres du ciel profond sont l’ensemble de tous les objets célestes qui se trouvent hors de notre système solaire (nébuleuses, étoiles, amas globulaires, etc.). Il existe des astuces de comment observer le ciel et les étoiles toute l’année.

L’observation des étoiles aux différentes périodes de l’année

Le ciel étoilé est observable toute l’année. La Grande Ourse fait partie des plus grandes constellations et est la plus visible durant toute l’année. Avec sa forme de casserole, elle se reconnaît aisément par ses sept plus brillantes étoiles.

Le ciel étoilé en été

Les astres suivants sont visibles en été :
  • Arcturus ;
  • Triangle d’été.
Arcturus est la plus brillante étoile de la constellation du Bouvier. Le Triangle d’été est un ensemble d’étoiles provenant de constellations différentes (Lyre, Aigle et Cygne). Cet astérisme est identifiable par sa forme en croix présentant son corps et ses ailes. De même, lorsque les conditions d’observation sont favorables dans cette saison, il y a une forte probabilité de voir la constellation du Scorpion.

Le ciel étoilé en hiver

En hiver, il est impératif de prendre les dispositions sécuritaires avant de faire l’observation des étoiles dans le ciel. Le ciel hivernal est propice pour bien voir les astres et constellations. La constellation d’Orion reste la plus visible en hiver avec sa forme de nœud papillon. D’autres pointent aussi leur nez en hiver :
  • La constellation des Gémeaux ;
  • La constellation du petit chien ;
  • Sirius, une étoile de la constellation du grand chien ;
  • La constellation du Taureau.

Le ciel étoilé au printemps

Au printemps, certaines planètes et constellations sont visibles :
  • Mars ;
  • Jupiter ;
  • Mercure ;
  • La constellation du Lion ;
  • La constellation du petit lion ;
  • La constellation du cancer.

Le ciel étoilé en automne

En automne, les planètes de Mars, Vénus, Saturne sont visibles, de même que les constellations de Persée, de Pégase, d’Orion, etc.

Observer les étoiles requiert de la patience et une passion pour l’astronomie. Ce n’est pas aisé d’attendre la nuit pour faire de l’observation. Avoir le bon équipement permet d’avoir aussi de la motivation puisque le spectacle offert par les astres donne de l’engouement à continuer à les explorer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here