Dans la plupart des cas, l’acquisition d’un logement quel que soit le type représente un important investissement. Pour cela, il est important pour l’acquéreur, surtout s’il n’est pas un habitué de ce type de transaction, de prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour s’assurer que tout se déroule bien. Si vous êtes sur le point d’acquérir un logement et vous vous demandez comment procéder, voici 8 conseils qui vous permettront d’acheter votre logement en toute sérénité.

Déterminer le type de logement que l’on recherche


Lorsque l’on prend la décision d’acquérir une maison, la première étape à franchir est de déterminer le type d’habitat que l’on recherche. Pour cela, il faudra effectuer un certain nombre de choix importants. Il s’agit notamment :

  • De décider du nombre de pièces : il s’agit là d’un choix particulièrement important. Il doit être fait en prenant en compte plusieurs facteurs, dont le nombre d’enfants que l’on a ou que l’on prévoit avoir ;
  • De choisir entre un logement neuf ou ancien ;
  • De choisir entre une maison et un appartement ;
  • De déterminer la zone de localisation : il s’agit ici de voir si vous désirez vivre dans un habitat situé en plein cœur de ville ou si vous préférez une zone calme.

Dans tous les cas, bien effectuer ces différents choix se révèle important, car ils sont susceptibles de vous faire gagner ou perdre de l’argent.

Solliciter les conseils des professionnels de l’immobilier


À moins d’être un professionnel du secteur immobilier, il est fortement conseillé de recourir à l’expertise et aux conseils d’un professionnel du secteur immobilier pour l’achat de son logement. Procéder ainsi se révèle nécessaire, car cela vous permet de vous faire une idée précise sur l’état actuel du marché de l’immobilier. Dans ce secteur, disposer de certaines informations est une nécessité, puisque cela évite au futur acquéreur de se faire arnaquer. Pour commencer, vous pouvez consulter les diverses études publiées par les fédérations spécialisées, les réseaux d’agences immobilières, les notaires et autres professionnels du domaine. Une petite enquête de terrain vous permettra par la suite d’obtenir des informations concrètes sur les prix pratiqués dans la zone où vous recherchez votre futur logement. Solliciter les professionnels vous permettra de connaître tous les biens immobiliers disponibles à la vente dans votre zone de recherche.

Recueillir certains renseignements


Avant de passer à l’achat d’un bien immobilier (maison, appartement…), tout futur acquéreur doit recueillir auprès du vendeur un ensemble de renseignements cruciaux. La loi fait d’ailleurs obligation à ce dernier de fournir lesdites informations afin de permettre à l’acquéreur de prendre sa décision en toute connaissance de cause. En bon acquéreur, vous devrez alors prendre le soin de recueillir ces renseignements et prendre connaissance d’eux. Deux types de renseignements doivent être fournis par le vendeur : des renseignements juridiques et des renseignements techniques.

Les renseignements d’ordre juridique

Sur le plan juridique, le vendeur devra notamment vous informer de l’existence (si c’est le cas) de servitudes (de passage, de vue, d’écoulement des eaux…), d’hypothèques, de privilèges ou de toute autre charge juridique grevant l’immeuble.

Les renseignements d’ordre technique


Au nombre des renseignements techniques qui doivent être fournis par le vendeur, on retrouve un ensemble de diagnostics qui permettent à l’acquéreur de s’informer sur l’état réel de la maison ou de l’appartement.

Pour vendre un bien immobilier sur Roanne (42300) par exemple, le vendeur devra fournir :

  • Le diagnostic amiante dans le cas où le permis de construire a été déposé avant 1997 ;
  • Le Diagnostic de performance énergétique (DPE) ;
  • Le diagnostic plomb lorsque le permis de construire a été délivré avant 1949 ;
  • Le diagnostic électrique si l’installation a au-delà de 15 années ;
  • Le diagnostic gaz dans le cas où l’installation date de plus de 15 années ;
  • Le diagnostic termites si un arrêté préfectoral ou municipal l’impose ;
  • L’état des risques pollution des sols (ERP).             

Pour la réalisation de ces divers travaux diagnostics, il est fortement recommandé aux vendeurs de solliciter l’expertise d’une entreprise spécialisée du domaine comme l’Agence Diagnostic Immobilier AC Environnement Roanne. Composée de professionnels rompus à la tâche, cette agence met son expertise à la disposition des propriétaires de biens immobiliers.

Par ailleurs, dans le cadre d’une vente d’appartement en copropriété, le vendeur doit, d’après la loi Carrez, fournir la superficie exacte du logement à l’acquéreur. Le carnet d’entretien (obligatoire pour les immeubles en copropriété) devra également être communiqué à ce dernier.

Demander un devis sur les travaux éventuels


Dans la plupart des cas, un ancien bien immobilier nécessitant des travaux avant intégration est mis en vente à un coût beaucoup plus abordable que celui d’un immeuble en bon état. Lorsque vous avez fait le choix de la première option, il est vivement recommandé de faire chiffrer les travaux à exécuter avant de conclure l’achat. En effet, dans certains cas, acheter un ancien bien immobilier à améliorer peut constituer une bonne affaire. Mais dans d’autres, effectuer ce choix peut constituer une grande erreur, car les travaux à réaliser se révéleront par la suite immenses. Le coût de leur réalisation grimpera alors de façon exponentielle. Pour éviter des désagréments de cette nature, la meilleure option qui s’offre à vous est de solliciter l’avis d’un spécialiste du bâtiment comme l’architecte pour vous donner un petit aperçu des dépenses que vous aurez à effectuer. Disposer de ce genre d’information vous permettra de négocier convenablement le prix avec le vendeur.

Établir un bon plan de financement

Pour acquérir un bien immobilier, la plupart des futurs propriétaires sollicitent des prêts immobiliers auprès des institutions financières comme les banques. Si vous envisagez de recourir à cette option, vous devez rechercher des solutions de financement qui se révèlent adaptées à votre profil et à vos capacités financières. Pour obtenir un prêt aux meilleures conditions, il est préférable de ne pas vous contenter de ce que vous propose votre banquier. Prenez le temps de consulter les offres d’autres banques afin de dénicher le prêt immobilier qui vous arrangera le mieux. L’autre option dont vous disposez pour trouver le meilleur financement est de vous référer à un courtier immobilier. Spécialiste du domaine, ce professionnel vous aidera à trouver le financement le plus adapté à votre projet.

Visiter les différents biens immobiliers proposés


L’acquisition d’un bien immobilier n’est pas une tâche à prendre à la légère. Une maison ou un appartement est un lieu destiné à vous accueillir, vous ainsi que votre famille pour un long moment. Il est pour cela nécessaire que ce lieu vous apporte un minimum d’aisance et de confort. Avant d’effectuer un choix, prenez le soin de visiter plusieurs maisons ou appartements afin de trouver ce qu’il y a de mieux pour vous. Si l’appartement ou la maison qui vous intéresse n’est pas situé en pleine ville, assurez-vous que sa zone de localisation possède certaines commodités de base (une station de train, tramway ou une gare, des écoles, les commerces et autres…). Par la suite, procédez à une inspection minutieuse de tout le bâtiment. Évitez de vous fier aux apparences ou de croire les belles paroles du vendeur.

Se renseigner sur les règles d’urbanisme

Si vous prévoyez réaliser d’importants travaux de rénovation dans votre futur logement, vous devrez dans ce cas vous rapprocher de la municipalité afin d’obtenir des renseignements fiables sur ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Les règles en matière de travaux varient en effet en fonction des mairies. En vous rapprochant de la municipalité, vous pourrez savoir s’il est possible d’obtenir les autorisations dont vous avez besoin pour vos travaux.

Signer le compromis de vente


Après avoir trouvé la maison ou l’appartement qui répond à vos critères de choix, vous devez ensuite matérialiser votre souhait d’acheter le bien immobilier en signant le compromis de vente. Par ce compromis, le vendeur prend l’engagement de vous vendre son bien et parallèlement, vous vous engagez à payer son immeuble si toutes les conditions sont réunies. Généralement, le compromis de vente se signe devant notaire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here