Travaillez, travaillez et encore travaillez !

« Le seul endroit où le succès précède le travail, c’est dans le dictionnaire  » 

Donald Kendall

Oui, c’est vrai ! Aucun succès n’est acquis sans le travail. Tous les grands Hommes de ce monde doivent leur succès aux efforts quotidiens qu’ils ont fournis. Ils ne se sont pas levés un matin pour voir se réaliser autour d’eux tout ce qu’ils ont, tout ce qui font d’eux une figure. C’est le fruit de plusieurs années de souffrance, d’acharnement, de peine, de calvaire, de persécution, d’amertume, etc. Tout le monde a le désir d’être reconnu, d’être important, de vivre heureux. Mais combien travaillent aujourd’hui à y arriver ? Le travail, comme on le dit, c’est la clé du succès. Chaque Homme a en lui un don, un talent qui pour la plupart du temps sont inexploités. Et pourquoi ? Juste parce que nous ne travaillons pas à réveiller ce génie qui somnole en nous. Pourquoi vous reposer alors que vous avez des ambitions ? Vos ambitions ne se réaliseront que grâce au travail que vous allez abattre. Vous avez des besoins auxquels vous avez l’obligation de satisfaire. Mais comment voulez-vous y arriver si ce n’est par le travail ? Il n’y a qu’un seul moyen dans cette vie pour se sentir libre et épanoui : c’est de « travailler ardemment ».

Ayez confiance en vous et en vos capacités !

« Le manque de confiance en soi n’est qu’une fatalité. La confiance en soi peut-être apprise, pratiquée et maîtrisée comme n’importe quelle autre compétence »

Barrie Davenport

Malheureusement, c’est cette confiance en soi qui fait défaut chez beaucoup de personnes. L’Homme se voit incapable, il se dit que c’est difficile. Mais en réalité, rien n’est sorcier dans ce monde. Le problème c’est que même avant d’avoir entamé un projet on le trouve impossible à réaliser. On manque d’audace, on manque de confiance en ses capacités. L’Homme s’avoue déjà vaincu dans un combat qu’il n’a même pas encore entamé. Et comme le dit Shakespeare, « Rien n’est bon, rien n’est mauvais. C’est notre pensée qui crée le bonheur ou le malheur ». Si vous restez positif dans votre tête, vous sortirez gagnant, mais dans le cas contraire, vous auriez choisi. Imaginez un instant que tous ces Hommes à qui vous voulez ressembler, tous ceux-là qui vous servent de modèle et vous inspirent se sont dits en leur temps qu’ils ne pourront pas. Où seront-ils aujourd’hui ? Alors, si ceux-là ont pu réussir, c’est que vous pouvez aussi le faire. Il vous suffit de vous armer de votre confiance tout en restant positif dans la tête.

Faites sourdes oreilles aux critiques et marchez droit vers vos rêves !

« Ne perdez pas une minute à songer à vos ennemis. Efforcez-vous de déterminer clairement dans votre pensée le but que vous voulez atteindre, puis, sans laisser détourner, marchez droit vers cet idéal » 

Dale Carnegie

Les critiques, vous en ferez face au quotidien. Et l’erreur, c’est de se laisser atteindre, se laisser vaincre par les critiques de l’ennemi. Les Hommes tenteront de vous ralentir dans vos projets, dans vos entreprises. Ils vont vouloir vous décourager, vous faire croire que ce que vous pensez est faux. Ils vont vous insulter, vous traiter de tous les noms. Mais la pensée reste suprême. Vous devez garder une bonne attitude mentale, vous devez être courageux, loyal et gai. Schwab disait que « Rien ne tue davantage l’ambition d’une personne que les critiques ». Oui, il a raison ! Mais vous, vous devez garder la tête haute, les critiques ne doivent pas vous influencer. Marchez droit vers vos rêves et tâchez de les réaliser. Créez-en vous l’image de l’être que vous voulez devenir et avec le travail et la confiance, cette transformation souhaitée va s’opérer en vous.

Persévérez et ne renoncez jamais !

« La persévérance, c’est ce qui rend l’impossible possible, le possible probable et le probable réalisé »

Léon Trotsky

Dans cette vie, rien n’est facile, retenez ça ! Et comme il est dit que vous ne mangerez qu’à la sueur de vos fronts, vous devez naturellement vous attendre à beaucoup souffrir. Dans vos entreprises, vous allez tomber plusieurs fois, vous serez parfois affecté par les critiques. Vous serez proche de tout abandonner. Contrairement à ceux qui ont entrepris la même chose que vous, vos projets vont parfois prendre beaucoup plus de temps avant de se réaliser. Mais gardez à l’esprit cette pensée de Earl Nightingale qui déclare : « Ne renoncez jamais à un rêve à cause du temps qu’il vous faudra pour l’accomplir. Le temps passera de toute façon ». Et pour paraphraser un autre auteur, c’est quand le moment de jouir de ses efforts est proche que l’Homme est prêt à abandonner. C’est surtout pour cela que, quelles que soient les difficultés vous ne devez jamais renoncer. Vous devez être un jusqu’au-boutiste. Pour vous faire un nom, vous allez plusieurs fois trébucher, mais relevez-vous et persévérez. C’est ça la réalité de la vie et c’est ça être un Homme. Tant que vos objectifs ne sont pas atteints, vous n’avez pas droit au repos !

Pensons à une autre figure emblématique de l’histoire qui affirme : « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends ». Étant Homme, le mot « perdre » ne doit pas exister dans votre dictionnaire. Soit vous triomphez, soit un échec devient une leçon. Qui ne connaît pas Nelson Mandela pour son courage et sa détermination ? Cet homme qui a sacrifié 27 années de sa vie à défendre une cause commune. Cet homme qui est demeuré libre dans son esprit même étant en prison. Cet homme qui n’a jamais renoncé, qui n’a jamais cédé devant ses ennemis. Oui ! Il a un idéal qu’il a défendu jusqu’au bout. Les répressions ne l’ont intimidé, la prison non plus. Et vous ? Pourquoi voulez-vous renoncer ? Debout et battez-vous !

Intéressez-vous à vos semblables !

« L’individu qui ne s’intéresse pas à ses semblables est celui qui rencontre le plus de difficultés dans l’existence et nuit le plus aux autres »

Alfred Adler

Pour gagner la sympathie des autres, vous devez être sociable, vous devez vous intéresser à vos semblables. Pensez plus aux autres que vous ne pensez à vous-même. Mais l’erreur que beaucoup commettent aujourd’hui c’est qu’ils ne songent qu’à eux-mêmes. Ils y pensent matin, midi et soir. Posez-vous une seule question : qui penserait à vous si jamais vous ne pensez à autrui ? Il n’y a qu’une seule qualité qui vous permet de gagner la sympathie des autres et de vivre heureux en société : montrer intérêt et admiration à autrui. À quoi servirait cette vie si l’on ne peut s’entraider et vivre dans une atmosphère conviviale ? Intéressez-vous réellement aux autres si vous voulez être aimé et obtenir l’amitié des gens. Faites des vôtres les problèmes des autres. Nul ne peut vivre heureux sans l’aide de l’autre. On a tous besoin l’un de l’autre. Pensez à aider vos proches à sortir de l’obscurité et à voir, si possible, mieux que vous. Car tout dans cette vie est vanité, dit-on ! Oui, tout est vanité, vous ne perdez rien à aider, bien au contraire.

Faites de cet article votre thé matinal. Lisez et méditez tous les jours !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here