Le corps humain héberge de multiples colonies de microorganismes constitués de bactéries, d’archées, de levures, de virus, etc. Ceux-ci se retrouvent notamment au niveau de la peau, de la bouche, du vagin et de l’intestin. Ils s’intègrent parfaitement à notre écosystème. Ils participent à notre équilibre psychique et à notre bien-être. Ils jouent un rôle déterminant dans la digestion et dans la défense de notre organisme. Découvrez le microbiote, son utilité en matière de santé et son mode d’action.

Description du microbiote

Le microbiote désigne l’ensemble des microorganismes qu’un corps humain héberge. Il se présente généralement sous forme de colonies de bactéries, de virus, de parasites, d’archées, de levures, etc. Leur composition diffère souvent d’une zone à une autre. En effet, chaque endroit propose des conditions distinctes en matière de nutriments disponibles, d’humidité, d’acidité, de présence d’oxygène, etc. Cela influence la nature des microorganismes qui y prolifèrent. Peu importe l’emplacement, les bactéries demeurent les espèces les plus nombreuses. À l’instar des empreintes digitales, le microbiote reste singulier chez chaque individu. Cet écosystème s’instaure dès la naissance et se développe au fur et à mesure que vous grandissez. La science évoque souvent 4 types de microbiotes.

  • Le microbiote cutané comporte généralement des firmicutes, des protéobactéries, des actinobactéries et les propionibactéries à l’origine des boutons d’acné. Ces microorganismes se gavent essentiellement de sébum et de kératinocytes morts. Ils se retrouvent sur tout le corps. Certaines parties comme les aisselles, les plis de l’épiderme, les pieds ou le dos en comptent en quantités plus importantes.
  • Le microbiote des voies oro-pharyngées comporte des staphylocoques dorés, des streptocoques, des Neisseria, des lactobacilles, des firmicutes, des bactéroïdes, etc. Les organes comme les poumons, les bronches et les alvéoles pulmonaires en hébergent. Les chercheurs ont réussi à les identifier grâce au séquençage de l’ADN.
  • Le microbiote vaginal compte essentiellement des lactobacilles. Ceux-ci ne prolifèrent qu’en présence des œstrogènes. Ils jouent un rôle déterminant dans les principales perturbations hormonales de cet écosystème. La muqueuse vaginale de la femme héberge aussi un nombre impressionnant de Candida Albicans.
  • La composition du microbiote intestinal varie d’une zone à une autre. Des bactéries, des archées, des fungus et des virus s’y retrouvent généralement. L’estomac contient assez peu de microorganismes en raison de son acidité et de sa richesse en oxygène. Par contre, le côlon en comporte jusqu’à 1 million par cm2 !

Les différents microbiotes humains représentent des écosystèmes bactériens assez sensibles. Leur composition peut brutalement changer en fonction de notre alimentation, de notre mode de vie et des médicaments consommés.

Principales fonctions du microbiote

Le microbiote instestinal joue un rôle fondamental dans le corps humain. Elle s’apparente à un véritable rempart contre les microbes pathogènes. Ses différents microorganismes favorisent une synthétisation rapide des vitamines et des oligo-éléments. Ils accélèrent également l’absorption des carbohydrates non digestibles et des aliments en général. Ils renforcent et boostent le fonctionnement de votre système immunitaire en optimisant la production d’anticorps. Ils améliorent aussi votre métabolisme. Cela impacte positivement les os ainsi que les organes comme l’intestin, le foie, les poumons, les reins et le cerveau. La science permet aujourd’hui d’analyser le microbiote afin de le rééquilibrer. Cela vous épargne des maladies et vous restez en parfaite santé.

Quant à la flore cutanée, elle assure la protection de la peau. Elle préserve l’épiderme des germes dangereux et des agents infectieux. Les microorganismes respiratoires empêchent l’installation des microbes et de virus susceptibles de provoquer des pathologies. Ils renforcent votre système immunitaire. Cela prévient les maladies comme la toux, le rhume, l’asthme, etc. La flore vaginale représente une véritable barrière qui freine le développement des mauvaises bactéries. Elle y parvient grâce à l’acide lactique sécrété par les lactobacilles. Le bas niveau de pH réduit considérablement les risques d’infection.

Avec un microbiote intestinal équilibré, les maladies récurrentes disparaissent et vous retrouvez la pleine forme physique.

Solutions pour rééquilibrer votre microbiote intestinal

Une dégradation de la flore intestinale se traduit généralement par des malaises et des pathologies. Cela commerce souvent par de simples ballonnements. Mais, cela peut générer des maladies plus graves comme le syndrome du côlon irritable. Les chercheurs estiment qu’un déséquilibre du microbiote intestinal peut entrainer le diabète, l’asthme, les allergies ainsi que les affections auto-immunes comme la maladie de Crohn, le lupus, le sclérose en plaques, etc. Cela peut aussi se traduire par une obésité et des troubles neurologiques ou psychiques comme l’autisme ou la dépression.

Fort heureusement, vous pouvez anticiper une dysbiose en recourant à une analyse du microbiote intestinal ultra haute définition sur un site spécialisé comme Nahibu. La procédure reste assez simple. Vous achetez en ligne un kit. Celui-ci contient tout l’arsenal nécessaire pour le prélèvement. Il comporte notamment un feces-catcher, un tube de collecte rempli de RNA late, un ShuttlePouch et une enveloppe prépayée. Vous disposez donc de tous les éléments requis pour recueillir un échantillon de votre selle de manière hygiénique et le renvoyer sans gêne. Dès l’activation du kit, vous renseignez un questionnaire qui aide les experts à approfondir leurs analyses. Après un séquençage métagénomique Shotgun, vous accédez à votre métagénome complet en ligne via votre compte entièrement sécurisé.

Le rapport final vous présente votre microbiote intestinal avec un détail intégral des microorganismes qui le composent. Cela vous permet d’identifier l’origine de vos troubles et de connaître vos intolérances. Les experts vous fournissent des conseils personnalisés en fonction de votre état nutritionnel. Ils vous aident à adapter votre alimentation à votre capacité digestive. Cela renforcera votre flore intestinale. Leur assistance garantit une amélioration de la qualité de votre sommeil. Cela se traduira par un développement de vos aptitudes cognitives et une nette augmentation de votre concentration. Cela vous préservera du stress et de l’anxiété. Logiquement, vous vous sentirez plus motivé et plus en forme physiquement. Une bonne prise en charge renforce considérablement votre système immunitaire. Cela apporte du tonus à vos articulations et favorise une meilleure protection de votre cœur. Avec une flore intestinale équilibrée, vous affichez des cheveux et des ongles plus résistants et plus magnifiques. Par ailleurs, vous pouvez recourir aux antibiotiques pour consolider un microbiote intestinal fragilisé. Cela implique forcément un séquençage pour connaître l’état des lieux au niveau de vos différentes flores bactériennes.

Solutions pour rééquilibrer les autres microbiotes

La flore cutanée peut aussi se dégrader si vous ne prenez pas soin de votre peau. Une hygiène de vie inappropriée peut provoquer une accumulation de bactéries au niveau de votre épiderme. Cela se traduit souvent par des infections, des allergies, etc. Face à une telle situation, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant. Il vous prescrira des médicaments pour régler rapidement ce problème. Pour une prise en charge générale, privilégiez plutôt un séquençage métagénomique Shotgun pour identifier les autres causes cachées des pathologies dont vous souffrez. Les saisons influencent souvent la flore respiratoire. Une grande fraicheur peut la fragiliser. Cela pourrait aboutir à des maladies comme la toux, le rhume, les infections pulmonaires, etc. Pour rééquilibrer le microbiote des voies oro-pharyngées, consultez rapidement un spécialiste.

Par ailleurs, certains virus peuvent empêcher le vagin de produire suffisamment de lactobacilles. Cela favorise une prolifération des mauvaises bactéries. Logiquement, cela entraîne une fragilisation de la flore ambiante. Celle-ci ne pourra plus jouer correctement son rôle anti-mycosique et antibiotique. Des infections urinaires ou vaginales apparaîtront alors très rapidement. Vous vous retrouvez généralement dans cette situation si vous portez des vêtements trop serrés. Un excès d’hygiènes ou l’utilisation de produits inadaptés peut aussi provoquer de tels désagréments. Le stress, le diabète, les problèmes thyroïdiens, les contraceptifs faiblement dosés en œstrogènes et le tabagisme peuvent également dégrader la flore vaginale. Cela vous expose à des pathologies urinaires ou vaginales. Pour renforcer ce microbiote, nous vous recommandons de privilégier des produits d’hygiènes adaptés. Demandez aussi les conseils de votre médecin traitant. Il vous prescrira des probiotiques sous forme d’ovules vaginaux pour stopper les infections récurrentes.

Microbiote, d’importantes perspectives thérapeutiques

Diverses études scientifiques ont réussi à prouver qu’une alimentation adaptée peut restaurer l’équilibre d’une flore intestinale dégradée. Cela permet de renforcer son rôle de barrière immunitaire. Les repas riches en fibres favorisent une prolifération des bactéries indispensables à une bonne assimilation des mets consommés. Les experts recommandent systématiquement les prébiotiques qui ont déjà démontré leur capacité à influencer positivement le microbiote intestinal. Les aliments fermentés contribuent également au renforcement de cette flore. Ils réussissent à combler rapidement ses déficiences. Vous avez aussi la possibilité de fournir à votre corps des microorganismes sous forme de compléments alimentaires. Cela vous aiderait à prévenir certaines pathologies.

Par ailleurs, les scientifiques explorent différentes pistes pour guérir directement des affections avec certaines bactéries comme la F. prausnitzii. Leur taux reste généralement assez élevé chez les personnes en parfaite santé. Or, elles n’existent qu’en faibles proportions au niveau des individus atteints des pathologies comme les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Du coup, les médecins proposent désormais des protocoles de soins basés sur la flore intestinale. Par exemple, ils recourent aux transferts de microbiote pour soulager les infections récurrentes qui résistent aux antibiotiques. Concrètement, ce traitement consiste à prélever les matières fécales d’une personne saine. Ensuite, des spécialistes l’implémentent dans l’intestin d’un receveur malade. L’utilisation de l’écosystème du microbiote comme stratégie thérapeutique devrait se démocratiser dans les prochaines années et s’étendre à d’autres pathologies.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here