Outre le fait qu’elle est une nécessité, la consommation de l’eau demeure également un véritable plaisir. Pour assouvir ce besoin vital, l’on se tourne vers l’eau du robinet ou celle en bouteille. Bien qu’elles permettent toutes les deux de se désaltérer, ces différentes solutions présentent aussi bien des avantages que des inconvénients. Pour effectuer un choix adapté, il est alors primordial de se baser sur l’impact environnemental et sur les incidences que ces différents types d’eau peuvent avoir sur la santé. Pour mieux cerner les différences qui existent entre l’eau du robinet et l’eau en bouteille, prenez connaissance de cet exposé.

L’eau en bouteille, une eau peu écologique

L’un des plus importants inconvénients de l’eau en bouteille réside dans le fait qu’elle nuit beaucoup à l’environnement. Après son utilisation, son contenant atterrit en effet dans les poubelles au lieu des bacs de recyclage, ce qui augmente chaque année la quantité de déchets. Les bouteilles vides qui se retrouvent par la suite dans les décharges finissent quant à elles enfouies sous la terre ou dans la mer.

À cause des rayons de soleil et de la salinité de l’eau de la mer, elles s’y dégradent plus vite et deviennent par la suite de petits fragments que les poissons et les oiseaux avalent. Toute la chaine alimentaire se retrouve alors contaminée. En dehors de son important impact sur l’environnement, l’eau en bouteille peut donc sur le long terme avoir un impact négatif sur la santé des Hommes. Il faut par ailleurs préciser que les bouteilles en plastiques qui contiennent cette eau sont conçues avec une importante quantité de pétrole qui est une énergie non renouvelable qui s’amenuise de plus en plus.

Les différences entre l’eau en bouteille et de l’eau du robinet

Encore appelée eau embouteillée, l’eau en bouteille est une eau qui est généralement conditionnée dans des bonbonnes ou des bouteilles en plastique. Même s’il existe différents types d’eau embouteillée, ils répondent tous à une certaine réglementation. L’eau en bouteille présente plusieurs avantages parmi lesquels l’on peut citer :

 

  • La garantie de la qualité sanitaire ;
  • La possibilité de changer de marque à tout moment ;
  • La variation du goût en fonction de la marque ;
  • L’image de qualité.Malgré tous les avantages qu’elle présente, cette eau est difficile à transporter. Elle est également peu pratique, surtout durant la réalisation des courses. Lorsque son achat est effectué régulièrement, cette eau peut également être très couteuse. L’eau en bouteille est d’un point de vue sanitaire sûre, mais pas d’une qualité supérieure à celle de l’eau du robinet. Outre son coût abordable et son faible impact sur l’environnement, cette dernière constitue la meilleure solution écologique, dans la mesure où elle est très surveillée. Cette eau dont le goût varie en fonction des régions est même considérée comme l’un des biens alimentaires qui bénéficient du maximum de contrôle dans le monde.

    Puisqu’un contrôle est une fois par an joint à votre facture d’eau, vous n’aurez aucun mal à vous assurer de sa qualité. Si vous trouvez que l’eau de votre robinet à un léger goût ou qu’elle est trop dure, vous pouvez lui additionner plusieurs gouttes de citron ou la laisser reposer dans le réfrigérateur avant de la consommer. Dans le cas où vous éprouvez des doutes sur sa pureté, l’idéal est d’acquérir des filtres de robinet ou des carafes filtrantes afin de la débarrasser des éventuelles traces d’aluminium, de calcaire, de plomb, de pesticides ou de cuivre.

    Inconvénients du plastique qui sert de contenant à l’eau en bouteille

    L’eau conditionnée dans les bouteilles en plastique contient beaucoup plus d’hormones qu’une eau de robinet. Selon une étude réalisée par des chercheurs d’origine allemande, le plastique utilisé pour l’embouteillage de l’eau libère dans cette dernière des hormones que l’on reconnait généralement sous l’appellation de perturbateurs endocriniens. Même si leur taux est très faible, ces hormones peuvent dans certains cas avoir une incidence négative sur les fonctions reproductrices de l’homme. Les chercheurs qui ont réalisé cette étude se sont également rendu compte du fait que l’eau conditionnée dans une bouteille en plastique présente une activité hormonale supérieure à celle de l’eau en verre ou de l’eau du robinet.

    Même si ces résultats ont été démentis par les industriels, il est préférable de rester sur ses gardes et de vérifier le type de plastique qui a été utilisé pour le conditionnement de l’eau en bouteille que vous vous procurez. Cette vérification vous permettra de savoir si le plastique contient des phtalates et de l’antimoine. En dehors du fait qu’ils rendent flexible le plastique, les phtalates peuvent causer des  troubles endocriniens aux consommateurs lorsque leur taux est élevé. L’antimoine constitue quant à lui un dangereux élément pour la santé, car il peut engendrer un cancer ou des maladies respiratoires. Afin de limiter au maximum les problèmes de santé, les autorités sanitaires ont toutefois pris le soin de poser des limites aux industries qui produisent l’eau en bouteille. L’antimoine et les phtalates ne sont donc présents qu’en faible quantité dans les bouteilles d’eau.

    Quel est donc le meilleur choix ?

    Si vous ne souhaitez pas courir le risque des dangers que présentent les eaux en bouteille, la possibilité vous est offerte d’adopter des solutions plus écologiques et plus saines. Pour ce faire, vous pouvez procéder par exemple à l’installation d’un filtre pour votre eau du robinet si cette option vous semble être la meilleure. Même si elle est beaucoup plus saine que l’eau en bouteille, l’eau issue du robinet peut elle aussi contenir des éléments malsains tels que le calcaire. C’est la raison pour laquelle il faut penser à installer un filtre à osmose inverse afin de supprimer les éléments malsains en question. Lorsqu’elles finissent de consommer l’eau conditionnée dans une bouteille, nombreuses sont les personnes qui ont pris l’habitude de remplir la bouteille en plastique, ce qui est fortement déconseillé.

    Quand elle est vide, la bouteille en plastique peut en effet être contaminée par de nombreux champignons et bactéries. En la remplissant à nouveau avec de l’eau, les chances que les bactéries et champignons en question passent dans l’organisme sont très grandes, ce qui peut affaiblir le système immunitaire. Il est donc primordial de mettre une bouteille d’eau dans le bac de recyclage une fois que l’on a bu son contenu. Dans la mesure où des éléments tels que l’acétaldéhyde et le formaldéhyde sont libérés lorsque le plastique est en contact avec le feu, le soleil et une forte lumière, il est recommandé de ne pas exposer au soleil une bouteille d’eau. L’eau que vous allez consommer conservera ainsi son goût d’origine. Pour la conservation de votre eau en bouteille, il faudra donc privilégier les endroits frais et ombragés.

    En dehors de l’impact négatif qu’elle peut avoir sur l’environnement, l’eau en bouteille représente aussi un véritable danger pour la santé à cause de plusieurs éléments qu’elle contient. Pour préserver aussi bien votre santé que l’environnement, il est donc préférable de ne consommer que l’eau du robinet. Cette dernière n’étant en outre pas exempte de défauts, il est conseillé de la purifier ou de la filtrer en s’aidant d’une carafe spécifique. Si cette solution ne vous convient pas, alors vous pouvez aussi décider de ne consommer que de l’eau en verre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here