La satisfaction des clients est le but de toutes les entreprises. Le management de qualité est un outil clé auquel de nombreuses structures ont recours pour y arriver. Même s’il se base sur des principes définis, les respecter ne garantit pas toujours les résultats escomptés.

Il est important d’adopter une bonne stratégie pour toujours offrir des services adaptés et de qualité à ses clients. Voici quelques astuces pour améliorer son système de management de qualité !

Adopter le principe de l’amélioration continue

L’amélioration continue est en soi un principe fondamental pour mettre en place un management de qualité. Son but est d’améliorer continuellement la qualité des produits vendus, des services rendus ou des démarches mises en œuvre.

Identifier toutes les opportunités d’amélioration

Conformément à ses besoins, une entreprise doit saisir toutes les opportunités qui pourraient améliorer sa gestion. Elle disposerait ainsi d’un système de management de la qualité de plus en plus performant.

Toutes les actions enchaînées doivent contribuer à réduire les dysfonctionnements, les risques de dérive ou encore l’insatisfaction de la clientèle. Procéder de la sorte permet d’aboutir à des améliorations incrémentales ou à des améliorations entrant toutes dans une action plus globale.

Suivre les étapes de la roue de Deming

Pour profiter pleinement des avantages d’un SMQ, la roue de DEMING est l’outil crucial. Cet ensemble de 4 étapes permet de réussir l’amélioration continue de son entreprise. Cette démarche consiste à :

  • Planifier ;
  • Réaliser ;
  • Vérifier ;
  • Agir.

Encore appelée cycle PDCA (Plan, Do, Check et Act), cette méthode doit être continuellement adoptée pour atteindre ses objectifs en tant qu’entreprise. La première étape consiste à identifier les actions à mener afin de définir des objectifs précis. Après avoir mis en place toutes les ressources nécessaires à la réalisation des projets, il faut passer à l’action.

Une fois que l’action aboutit, il faut apprécier les résultats obtenus afin de savoir si l’on arrête ou si l’on continue le projet. Cette démarche devrait s’effectuer en permanence pour développer des actions correctives et préventives nécessaires à l’amélioration de son système de management.

Quelques démarches pour améliorer le système de management de qualité

Étant donné qu’un bon système de management ne se développe pas tout seul, diverses démarches aident les entreprises à bien les conduire.

La démarche Six sigma

La méthode Six sigma consiste à améliorer la qualité des produits d’une entreprise grâce à des techniques et outils fiables. Pour cela, il faut d’abord connaître les attentes des clients. Ensuite, il faut superposer ces attentes aux services offerts afin de détecter une éventuelle non-performance.

Des solutions sont alors nécessaires pour éradiquer les problèmes auxquels l’entreprise est confrontée. L’efficacité de cette démarche est évaluée avec des outils de mesure précis. Ces différentes étapes se basent sur l’outil DMAIC qui prend en compte divers critères pour permettre l’amélioration des performances d’une organisation.

La démarche Kaizen

La démarche Kaizen fait appel au travail d’équipe. Elle demande en effet l’implication de tous les acteurs de l’entreprise à la recherche mutuelle d’une meilleure gestion. Elle consiste à améliorer régulièrement et progressivement un processus ou une problématique en rapport avec la qualité des produits.

Cette démarche se base sur deux axes : les processus administratifs et les activités manufacturières. Il existe une liste non exhaustive d’outils et de méthodes permettant d’améliorer son système de management de qualité. On distingue la méthode du juste à temps, la loi de Pareto, les 7 S de McKinsey, etc.