Affection capillaire touchant de nombreuses personnes de par le monde, l’alopécie est un mal qui affecte généralement les hommes. Qu’il soit proportionnel ou total, il ne constitue pas une fatalité et peut être soigné en toute quiétude. Voici quelques solutions permettant de mettre fin à l’alopécie et de retrouver vos cheveux.   

Alopécie : que retenir de cette maladie ?

L’alopécie est le nom donné à la maladie qui engendre des chutes de cheveux. Elle est de deux types. On a d’un côté l’alopécie aiguë qui est réversible et d’un autre, la forme permanente encore appelée alopécie androgénique. Ce dernier cas engendre une chute définitive des cheveux. Les caractéristiques des cheveux permettent d’identifier facilement la forme aiguë. En effet, les tempes et le front perdent leur éclat naturel, les cheveux présentent un aspect plus émincé. Il arrive quelquefois que le centre de la tête soit affecté par la perte de cheveux. Pour venir à bout de cette maladie, traitement et greffe capillaire sont des solutions efficaces recommandées. L’alopécie peut être causée par :

  •     Une hygiène de vie très peu soignée (le tabac, le stress) ;
  •     Un déséquilibre hormonal ;
  •     Des traitements médicaux (la chimiothérapie) ;
  •     Une production incontrôlée d’androgènes.

Ce dernier est en effet la cause fondamentale de la calvitie androgénique. Il est donc recommandé de vérifier cela en premier avant d’explorer d’autres causes.

Les traitements médicaux

Il est tout à fait possible de lutter contre l’alopécie en vous servant des médicaments qu’il faut. Conçus généralement pour stopper la progression de la partie affectée, ces médicaments engendrent également le retour des cheveux sur la partie affectée. Ils sont employés autant chez les hommes que chez les femmes avec un mode d’admission par voie orale. Cependant, l’efficacité d’un tel traitement est prouvée dans les cas où la personne qui suit le traitement souffre d’un début de calvitie.

Toutefois, il ne doit pas être interrompu de peur de voir le mal réapparaître. Pour les femmes, ce traitement est à suivre avec précaution parce qu’il peut engendrer des effets secondaires comme des malformations congénitales au niveau des fœtus. Il est important de prendre l’avis d’un médecin dans ces cas précis.

Une intervention chirurgicale

C’est la méthode la plus ultime et la plus radicale visant à mettre fin à une alopécie, peu importe son état de gravité. C’est le dernier recours lorsque toutes vos tentatives sont vaines. Dans ces cas spécifiques, les médecins traitants recommandent aux personnes affectées de se faire opérer par un chirurgien capillaire et un dermatologue.

Chargé de rétablir la croissance de vos cheveux, le chirurgien capillaire dans l’accomplissement de sa tâche doit utiliser une certaine quantité de greffons. Ces derniers doivent être prélevés au niveau d’une partie des régions abondantes et épaisses de la tête puis transplantés au niveau des parties affectées et dégarnies. Une fois la transplantation terminée, il faudra attendre quelques jours, voire quelques semaines avant que les premiers cheveux poussent.

Une résolution plus simple : la perruque

L’usage de perruque est une méthode simple, pratique et moins onéreuse pour cacher une calvitie. En effet, les avancées technologiques du monde actuel ont permis de mettre au point des perruques très réalistes et il est difficile de faire une distinction entre elle et les cheveux elle-même. Plus encore, on en distingue de tous les types, et ce, selon les goûts des uns et des autres.