Remarquables et sortant de l’ordinaire, les photos aériennes séduisent plus d’un. Néanmoins, toutes ces qualités ne leur sont conférées que lorsqu’elles sont réussies. Cet article présente quelques règles et astuces pour réaliser de belles prises de vue.

Les outils à utiliser pour faire ses photos

Actuellement, il existe plusieurs types de dispositifs que vous pouvez utiliser pour réussir vos photos aériennes. L’Ulm est le plus accessible d’entre eux. Il peut être pendulaire ou à trois axes. L’avion de tourisme est le second engin le plus utilisé. Afin de ne pas être gêné lors de vos manœuvres, privilégiez un modèle avec des ailes hautes. Ensuite, on retrouve l’hélicoptère qui est très pratique pour l’occasion, bien qu’il soit considéré comme un engin de luxe. Enfin, l’autogire est le dernier outil qui s’utilise très souvent pour la photographie aérienne. Il a l’avantage d’être insensible aux turbulences. Vous pouvez également utiliser un mat télescopique pour photographie encore appelée perche télescopique, s’il s’agit d’une photo aérienne à basse altitude. Vous avez le choix entre un mat en carbone et un mat aluminium avec trépied. Il peut s’agir d’un mat pour capteur, antenne ou scanner. Selon votre besoin, vous trouverez des mats de 10 à 20 m.

Il faut noter que les turbulences constituent les plus grandes contraintes pouvant se présenter lors de l’opération. Elles ont tendance à secouer l’appareil dans tous les sens. Pour les éviter, le mieux serait de voler le soir ou très tôt le matin.

Par ailleurs, il est déconseillé d’utiliser un pare-soleil lorsque l’appareil utilisé est sans porte. Le vent provoqué par le vol risque de rendre les prises de vue difficiles. Il est également recommandé de fixer l’appareil photo sur soi grâce à un harnais ou un lien prévu pour l’occasion.

Les réglages à faire pour prendre ses photos aériennes

Lors de la prise des photos aériennes, le paysage défile assez vite, sans parler des vibrations de l’appareil volant et des turbulences. Pour cela, vous aurez besoin d’un temps de pose assez bref et d’une vitesse très rapide qui ne peuvent s’obtenir qu’avec le mode priorité vitesse.

En plus de cela, pour avoir une netteté maximale, il faut respecter certains critères :

  • éviter de travailler en dessous de 1000e/sec ;
  • Faire votre réglage entre 1600e/sec et 2000e/sec
  • Une grande profondeur de champ vous garantit également une bonne netteté et par la même occasion une meilleure marge de manœuvre de mise au point, mais n’allez tout de même pas au-delà de F9 ou F10.

Le mode rafale est également adapté pour les photos aériennes. Pensez également à emporter si possible deux boitiers photo, au cas où il y aurait une panne. Le format raw vous permettra de sublimer vos images en postproduction.

En dehors du bon cadrage, vous devez savoir choisir le bon moment pour votre prise. À l’aube et au coucher du soleil, les conditions sont plus favorables.

Photographie aérienne avec un smartphone

Pour ceux qui utilisent un smartphone pour prendre leurs photos, il est également possible de prendre de belles photos aériennes. Il suffit d’avoir une certaine maitrise des différentes astuces. Par exemple, si vous trouvez que la photo que vous prenez est trop lumineuse, il vous faut juste toucher du doigt la zone lumineuse la plus proche de votre cible. En faisant cela, la photo sera moins lumineuse. L’inverse est également possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here