Autrefois, très utilisé et très apprécié surtout dans le domaine des BTP, l’amiante fait depuis quelques années l’objet d’interdiction. À cet effet, pour tout logement antérieur à la période d’interdiction de ce matériau, un diagnostic amiante est imposé. Quels sont les dangers de l’amiante pour la santé ? Pourquoi, comment et qui doit faire le diagnostic amiante ? Voici un article qui aborde le sujet dans ses moindres détails.

Qu’est-ce que l’amiante ?

L’amiante est un matériau dont les propriétés isolantes sont connues depuis près de 4500 ans avant Jésus-Christ. En effet, on retrouve ses traces vers certaines régions de la Finlande, mais également en Grèce et en Chine. Mais, déjà à cette époque, notamment en Grèce, Pline l’ancien notait des problèmes pulmonaires chez les esclaves chargés du travail de son exploitation. Néanmoins, il fallut attendre jusqu’en 1997 pour que les autorités l’interdisent en France.

Aujourd’hui, le nom utilisé pour désigner l’amiante est l’asbeste. Il se décline en plusieurs espèces minérales classifiées en deux grands groupes. De ce fait, on a : l’amiante serpentinique qui est constitué uniquement du Chrysotile encore appelé amiante blanc et les amiantes amphiboliques. Ces derniers hautement toxiques sont constitués de l’anthophyllite, de l’actinote, de la trémolite, de l’amosite et de la crocidolite. Les deux derniers sont les plus utilisés dans le monde.

Quels sont les usages de l’amiante dans le monde ?

L’amiante est dans une certaine mesure un matériau redécouvert. En effet, c’est vers la fin du XIXème siècle que certains industriels conscients de ses propriétés isolantes vont massivement l’employer dans un nombre important de domaines. Ainsi, au début des années 1930 débute une utilisation intensive de l’amiante. À cet effet, on le retrouvera du fait de ses propriétés ignifuges et isolantes dans :

  • la fabrication des câbles électriques ;
  • les plaquettes de frein de voiture ;
  • les joints ou les faux plafonds ;
  • les canalisations ;
  • les bitumes ;
  • les résines ;
  • le ciment ;
  • la peinture ;
  • etc.

Quels sont les effets de l’amiante sur la santé et l’environnement ?

Si l’amiante est reconnu pour ses propriétés isolantes et ignifuges depuis l’antiquité, à cette époque on constatait déjà qu’il n’était pas un matériau sain. Ainsi, vers la fin du XIXème siècle, il était soupçonné de causer de graves dangers à la santé lorsqu’il est inhalé. À cet effet, après de nombreuses recherches scientifiques, il était admis que l’amiante était un danger public. On estime alors que « le chiffre des décès devrait atteindre, voire dépasser, le seuil des 10 000 morts par an et la progression se poursuivra jusqu’en 2030 voire 2050. » Ceci dit, quelles sont les maladies susceptibles d’être provoquées par une exposition à l’amiante ?

À ce jour, trois principales maladies sont diagnostiquées chez les personnes qui s’exposent à l’amiante. Il s’agit de : l’asbestose, le cancer du poumon (cas de maladie le plus fréquent) et le mésothéliome. Néanmoins, de nombreuses autres maladies sont soupçonnées d’être provoquées par une exposition à l’amiante. C’est le cas par exemple des cancers de l’œsophage, du larynx ou encore de celui de l’estomac.

Au niveau environnemental, l’amiante, du fait de sa volatilité contamine assez rapidement les sources d’eau potable, mais également tout ce qui vit autour. À cet effet, la faune et la flore ne sont pas épargnées par ses effets néfastes.

Qu’est-ce que le diagnostic amiante

Face à l’urgence sanitaire que représentait l’amiante, qui, rappelons-le, est présent dans des pans entiers de la construction des logements, de nombreuses mesures ont été prises. L’une des plus importantes est son interdiction. Celle-ci est intervenue en France en 1997. De ce fait, tout logement dont la construction est antérieure à juillet 1997 est soumis à un contrôle en vue de détecter la présence ou non de l’amiante. C’est ce contrôle institué par article L. 1334-13 du code de la santé publique qui est appelé le diagnostic amiante. Intégré au sein d’un dossier de diagnostic technique (DDT), le diagnostic amiante est indispensable en cas de vente (ou location) ou démolition d’un logement (appartement, maison individuelle, etc.) construit avant juillet 1997.

Comment se fait le diagnostic amiante ?

Le diagnostic amiante est obligatoire en cas de vente ou location d’un bien immobilier. À cet effet, le propriétaire est tenu de le faire et de l’insérer dans le dossier diagnostic technique. Il est alors transmis à l’acheteur ou au locataire qui est en droit de le consulter. Néanmoins, ce n’est pas le propriétaire du bien immobilier qui réalise lui-même le diagnostic amiante. Cette tâche est confiée à des diagnostiqueurs professionnels à l’instar de AC Environnement Agence Ain. À cet effet, pour savoir qu’un diagnostiqueur est un professionnel accrédité, il est essentiel de vérifier son certificat. Celui-ci est délivré par le COFRAC (Comité français d’accréditation).

Quels sont les différents types de diagnostics amiante ?

Il existe à ce jour trois types de diagnostics amiante. Chacun de ces diagnostics est recommandé en fonction de l’intention du propriétaire. À cet effet, on distingue :

  • le diagnostic amiante avant-vente (DAAV) ;
  • le diagnostic amiante des parties privatives, (DAAP) ;
  • le diagnostic amiante avant démolition (DAAD).

Le diagnostic amiante avant-vente (DAAV)

Ce type de diagnostic est fait lorsque le propriétaire désire vendre son bien immobilier. À cet effet, il est obligatoire et doit figurer dans le diagnostic technique transmis à l’acquéreur. Il est d’autant plus important dans la mesure où il fait partie des éléments sur lequel se focalise l’acquéreur pour négocier le prix du bien. Ce type de diagnostic s’appuie sur une liste précise de matériaux à vérifier.

Le diagnostic amiante des parties privatives (DAAP)

Comme le diagnostic amiante avant-vente, il s’appuie sur une liste précise de matériaux à vérifier. Néanmoins contrairement à ce dernier, il est effectué par le bailleur du bien locatif. À cet effet, il n’est pas utile en cas de vente d’un bien immobilier. Le locataire est alors en droit de demander le diagnostic amiante des parties privatives dès qu’il le désire.

Le diagnostic amiante avant démolition (DAAD)

Ce type de diagnostic concerne aussi bien les bâtiments individuels ou de copropriété que les immeubles publics ou privés. En effet, l’objectif de ce diagnostic est de déterminer la présence ou non d’amiante dans un immeuble construit avant le 1er juillet 1997 avant sa démolition. Ce diagnostic est très important, car il permet de protéger aussi bien les agents de démolition que le voisinage contre tout risque d’inhalation de fibres d’amiante.

Quelles sont les conséquences en cas de détection d’amiante dans un bâtiment ?

Après un diagnostic amiante fait par un diagnostiqueur professionnel, le rapport établi peut faire état de la présence ou non d’amiante dans le bâtiment inspecté. En cas de présence d’amiante, ce qui est très probable pour un bâtiment datant d’avant 1997, l’agent diagnostiqueur peut préconiser :

  • une analyse des risques de contamination à l’asbeste beaucoup plus approfondie ;
  • une évaluation régulière des matériaux contenant de l’amiante au sein du bâtiment ;
  • des mesures de confinement ou de retrait des matériaux contenant de l’amiante ;
  • etc.

Quel est le prix du diagnostic technique amiante ?

Le prix d’un diagnostic amiante varie en fonction de nombreux facteurs. Le plus déterminant est la superficie du bien à diagnostiquer. Par ailleurs, il faut également prendre en compte le type de diagnostic amiante à effectuer. À cet effet, on a :

  • entre 90 € et 120 € en moyenne pour le diagnostic amiante d’un studio ;
  • entre 110 € et 130 € en moyenne pour le diagnostic amiante d’un appartement de 2 pièces ;
  • entre 180 € et 220 € en moyenne pour le diagnostic amiante d’un appartement de 4 pièces ;
  • etc.

Ces prix sus énumérés peuvent varier en fonction des prestataires. Aussi, faut-il le souligner, en cas d’établissement d’un Dossier Diagnostic Technique complet, le cout de chaque diagnostic peut être revu à la baisse. Ceci prend donc en compte le diagnostic amiante. Enfin, pour bénéficier davantage d’un tarif à la portée de votre bourse, il n’est pas exagéré de mettre en concurrence plusieurs prestataires. Vous pourriez alors demander devis directement en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here