La discipline reine du sport automobile est indéniablement la Formule 1. Cependant, derrière les résultats sportifs des pilotes, de nombreux accidents plus ou moins graves se produisent. Découvrez-en plus dans cet article.

La Formule 1, qu’est-ce que c’est ?


La Formule 1 communément abrégée en F1 est une discipline de sport automobile qui consiste en des courses sur des circuits ou en ville, dans des voitures monoplaces aérodynamiques conçues autour de technologies de pointe, roulant à des vitesses très élevées. Au fil des ans, la Formule 1 a pris une dimension mondiale et elle est, avec les Jeux olympiques et la Coupe du monde de football, l’un des événements sportifs les plus médiatisés. Pour ne rien manquer de l’actualité sportive, la Fédération Française de Lose vous garde informé de l’actualité sportive dans les domaines de votre choix.

Comment devenir un pilote de Formule 1 ?


Pour devenir un pilote de Formule 1, il faudra :

  • Apprendre à piloter un karting dès son plus jeune âge ;
  • Obtenir une licence auprès de la FFSA ;
  • Participer à des courses de karting.

Les 5 plus grands accidents de Formule 1


La Formule 1 a été marquée au cours du temps par de nombreux accidents graves et qui donnent froid dans le dos. En général mortels, les accidents de Formule 1 arrivent à une fréquence relativement élevée.

Onofre Marimón en 1954 

Onofre Marimón a connu en 1954 une fin tragique lors des essais du Grand Prix d’Allemagne. Alors qu’il rate la terrible boucle nord du Nürburgring, Onofre Marimón passe par-dessus une haie et s’écrase au bas d’un talus. IL est décédé sur le coup.

Gilles Villeneuve en 1982

Pendant les essais qualificatifs, sur le circuit de Zolder, le pilote canadien, alors qu’il tente d’arracher la pole position au volant de sa Ferrari ne peut éviter la voiture de Jochen Mass qui roule au ralenti. Le choc lui est fatal.

Ayrton Senna en 1994

La carrière du triple champion du monde s’est brutalement arrêtée lors du terrible accident du Grand Prix de Saint-Marin, à Imola, qui a coûté la vie au jeune talent brésilien, le 1er mai 1994. Alors qu’il est en pole position, Ayrton Senna perd le contrôle de sa monoplace et quitte la piste avant de percuter un mur de béton à 212 km/h.

Roland Ratzenberger en 1994

L’accident mortel d’Ayrton Senna succède au décès tragique de Roland Ratzenberger, enregistré la veille. Lors des essais qualificatifs, le pilote autrichien victime d’une défaillance mécanique perd alors le contrôle de sa Simtek S941 à 314 km/h et percute le mur de béton dans le virage du circuit d’Imola. Il décédera à l’hôpital Maggiore de Bologne.

Grand prix de Belgique en 1998

Dès le départ de la course, c’est l’hécatombe. Pas moins de 13 voitures entrent en collision après que David Coulthard ait traversé la piste par deux fois.
En somme, la Formule 1 est une discipline sportive très populaire. Pour la pratiquer, il est important d’avoir des années d’expérience et d’être assez courageux pour le faire malgré les accidents qui pourraient survenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here