Le décès d’un proche n’est pas toujours facile à vivre. Il faut faire face à la séparation brutale qui cause un véritable vide. Si un tel événement peut être assez douloureux, il est important d’aller de l’avant en organisant pour le défunt des obsèques dignes. Quelles sont les démarches pour bien conduire un proche dans sa dernière demeure ? Le point dans le présent article.

Choisir son prestataire de services funéraires


Lorsqu’un de vos proches décède, l’une des premières actions consiste à appeler une entreprise de pompes funèbres pour le conduire dans sa dernière demeure. Il s’agit d’un professionnel vers lequel vous vous tournerez afin de décider et de planifier les différentes étapes des obsèques. Par exemple, c’est avec le prestataire de services funéraires que vous déciderez :

  • Du transport du corps du défunt ;
  • De la mise en bière du défunt ;
  • De l’inhumation ou de la crémation du défunt.

Avant de conduire la personne décédée vers la chambre funéraire ou funerarium, il est important de bien échanger avec le professionnel sur sa prestation en fonction du budget que vous avez. Rassurez-vous vous qu’il est également une personne de confiance et qu’il pourra respecter ses engagements.

Identifier les dernières volontés du défunt


Après le décès d’un proche, il est important d’agir selon ses dernières volontés. Par exemple, si le défunt avait souhaité être inhumé, il est de votre devoir de le faire plutôt que de faire une crémation. La question des dernières volontés n’est pas toujours facile à aborder. Toutefois, elle reste utile et très importante afin de respecter la mémoire de la personne décédée.

Planifier la cérémonie

Lorsque le prestataire des services funéraires et les dernières volontés du défunt ne sont plus un mystère, il est désormais possible de planifier la cérémonie le conduisant à sa dernière demeure. La planification consiste principalement à définir une date, un lieu et le type de commémoration. Ce dernier peut être laïque ou religieux. Il faut également penser à la personne qui officiera au cours de la cérémonie et tout le nécessaire au bon déroulement.

Rassembler les documents nécessaires

La perte d’un proche est un moment difficile, mais il est important de garder la tête sur les épaules pour une bonne cérémonie. À cet effet, il faut pouvoir rassembler les documents nécessaires à l’organisation des obsèques. En tout premier lieu, il faut un acte de décès (quelques copies) et un permis d’inhumation ou de crémation. Vous devez également publier l’avis de décès dans les journaux après sa publication. Pour une cérémonie religieuse, il est important de vous rapprocher de l’église pour voir ce qu’il faut faire.

Communiquer avec les proches

Une fois que tout est mis en place, il est important d’informer les proches des dispositions qui ont été prises. Plusieurs canaux de communication peuvent être exploités. Vous pouvez par exemple le faire par téléphone, par message ou courrier électronique. Ce qui est important, c’est de communiquer l’heure, la date et les instructions de la cérémonie.