Depuis l’avènement de l’impression laser, de nombreux particuliers comme professionnels réalisent quotidiennement de multiples impressions sans réellement connaitre le principe de fonctionnement de cet outil technologique devenu indispensable. Le plus alarmant est que plusieurs utilisateurs de l’imprimante laser, au sein des entreprises, ne maitrisent pas le processus de remplacement d’une cartouche vide de l’imprimante par une nouvelle. Ne serait-il pas le temps de mieux connaitre cet équipement ? Découvrez ici alors le principe du fonctionnement d’une imprimante laser.

Principe de fonctionnement d’une imprimante laser

L’impression laser est un mécanisme d’impression de haute qualité. Il permet une production plus fidèle d’un texte, d’une image déposée sur l’écran à partir d’un processus xérographique, ou électrophotographique et par balayage du faisceau par le biais du tambour de l’imprimante de manière directe. La méthodologie d’impression à travers une imprimante laser est composée de 6 étapes idéalement indépendantes :

  •  La charge du tambour ;
  •  La phase d’écriture de l’imprimante laser ;
  •  La phase de développement ;
  •  Le transfert ;
  •  Le chauffage ;
  •  Le nettoyage.

Que se passe-t-il au cours de chaque étape d’impression ?

Étape 1 — la charge du tambour

Au cours de cette première phase, le tambour de l’imprimante se charge en électricité statique à travers un câble corona, ou bien par un rouleau de charge primaire. Le tambour en rotation reçoit cette décharge sur sa couche supérieure. Cette dernière est composée de grenat ou de plastique réservé au stockage d’électricité statique.

Étape 2 — la phase d’écriture de l’imprimante laser

En ce qui concerne l’écriture, le tambour reçoit l’information en image tramée. Cette photographie provient du RIP (Raster Image Processor). Ce dernier prend le temps nécessaire pour transformer l’information qui provient de l’ordinateur connecté. En réalité, le RIP est un traducteur de données. Il permet un transfert de code venant de l’ordinateur vers le tambour. À partir de cet instant, le RIP sait quelle image il doit imprimer.

Dans la configuration de l’imprimante, le laser est intercalé entre le RIP et le tambour. Il projette sur un jeu de miroirs et de lentilles les informations sur le tambour. Le laser ou les diodes lasers ont pour atout un très haut niveau de précision en matière de retranscription et de diffusion des données. Au moment où le faisceau laser arrive sur le tambour, il permute la charge électrique qui y était présente depuis la charge pour innover à la fin une illustration électrophotographique latente.

Étape 3 — la phase de développement

Chargé de façon aléatoire depuis la phase d’écriture, le tambour passe à travers le toner. Ce dernier renferme de fines particules de suite ou d’encre réservées à devenir l’agent-imprimeur. Les particules sont drainées spécialement vers les structures du tambour dont la charge a été permutée par le faisceau laser. Ces particules viennent donc former l’image transmise au tambour pendant la phase d’écriture.

Étape 4 — le transfert

Il représente la phase d’impression au cours de laquelle le papier entre en impression. Occupé sur la superficie par des particules d’encre plus précisément sur la partie à imprimer, le tambour entre en contact avec la page à imprimer afin de lui transférer cette partie.

Étape 5 — le chauffage

Cette phase marque le passage de la feuille, dorénavant imprimée, dans une coronaire ou fuser. C’est une composante de l’imprimante qui offre la possibilité de fixer l’encre sur le papier définitivement à partir d’une température qui avoisine 200 °C ainsi que par une pression de façon concomitante sur le papier.

Étape 6 — la phase de nettoyage

Elle représente le préalable de l’impression suivante : une lame de caoutchouc, électriquement neutre, vient effacer du tambour l’excès de toner, sans transformer la charge encore active du tambour. Quant à la charge, elle est annulée par une lampe à décharge. Cela permet de laisser le tambour propre et de vider l’électricité statique.

Que représente le toner d’une imprimante ?

Le toner d’une imprimante constitue la réserve d’encre de l’équipement. Il se présente sous la forme d’un volume de poudre d’encre. Ce volume est composé en grande partie de particules de matière pratique et de résine. Il faut noter que l’ensemble est inclus dans une cartouche. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreuses personnes parlent d’enveloppes de toner ou de cartouche de toner pour désigner le toner de l’imprimante laser.

En d’autres termes, le toner d’une imprimante est alors le réservoir d’encre (jaune, noir, cyan et magenta en fonction des modèles) en poudre employé par un photocopieur ou une imprimante laser. Il faut noter que lorsqu’elle est chauffée par l’imprimante à une température de 180 °C, la poudre fine du toner se comporte comme un liquide.

Comment changer un toner d’imprimante ?

La durée de vie du toner de votre imprimante varie directement en fonction de l’usage que vous en faites. Dès que la poudre du toner est vidée, vous devez remplacer la cartouche. Il faut retenir que tout dépend de la qualité d’encre que vous utilisiez pour vos travaux d’impression.
Il existe sur le marché une diversité d’imprimantes. Vous aurez donc l’embarras du choix. Actuellement, ce sont les toners qui sont plus utilisés dans les imprimantes. Le plus important est de trouver les toners pour imprimante laser indispensables pour faire fonctionner vos imprimantes laser dans la sérénité. En effet, il est souvent rare de rencontrer des difficultés techniques avec les toners. Ils sont en majorité acceptés par leurs appareils respectifs. Au cours de votre choix, vous devez veiller à ce que la cartouche soit compatible avec votre imprimante.

En ce qui concerne le remplacement de la cartouche, une fenêtre doit s’afficher sur votre ordinateur afin de vous indiquer qu’il est temps que vous changiez la cartouche. Pour toujours vous tenir informé, un voyant particulier clignote sur le capot de votre imprimante. De même, les pages imprimées vous alerteront à travers un indice : si vos pages sont de plus en plus pâles, c’est que la fin de vie de votre toner est proche.

Les étapes du changement du toner

Dès que la nouvelle cartouche est à votre disposition et que vous désirez remplacer l’ancienne :

  •  Mettez votre imprimante hors tension en la débranchant ;
  •  Identifiez le bouton d’ouverture du capot de votre imprimante et ouvrez la porte avant du boîtier ;
  •  Appuyez sur le bouton d’ouverture localisé à la base de la cartouche en place ;
  •  Retirez l’emballage de la nouvelle cartouche (il est vivement recommandé de secouer délicatement la cartouche dans tous les sens pour répartir de manière homogène la poudre dans le toner) ;
  •  Insérez la nouvelle cartouche à la place de l’ancienne (en principe, la cartouche s’enclenche systématiquement quand elle est bien installée) ;
  •  Refermez le capot et branchez l’imprimante laser pour la remettre sous tension ;
  •  Testez en imprimant une page pour vérifier que le nouveau toner fonctionne convenablement.

Toutefois, il faut noter que la qualité d’impression dépend également de la fréquence d’utilisation ainsi que de la qualité des supports utilisés plus précisément des types et les formats de papiers.

La sélection du papier

Afin que les couleurs ressortent convenablement pendant l’impression, vous devez également tenir compte du choix du papier. Au nombre des caractéristiques que vous devez considérer, on retrouve : le grammage, la blancheur, le couchage et la rigidité. Ces critères jouent un rôle essentiel et offrent l’opportunité de prévenir le phénomène d’ondulation par séchage.

De plus, un papier d’excellente qualité peut correctement respecter la luminosité ainsi que la brillance des couleurs de l’encre. Toutefois, les concepteurs de papiers sont moins nombreux, il est alors un peu complexe d’opter pour le bon papier. En outre, les prix de livraison sont presque tous les mêmes. Vous pouvez essayer donc de choisir un papier selon son usage.

Le plus important serait de considérer son vernis, ses dimensions et son épaisseur, s’il s’agit d’imprimer des cartes de visite, des photos, etc. Si la photographie que vous souhaitiez imprimer doit être suspendue au mur, il vous serait bénéfique de choisir des toners ou des cartouches d’encre conseillées par les réalisateurs pour tel ou tel papier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here