Si vous êtes un nouvel handicapé, il faut vérifier les facilités que la société vous offre. C’est encore « mieux » si vous êtes sourd. Pour acheter votre appareil auditif par exemple, plusieurs moyens sont bons. Pour les connaitre, lisez de bout en bout ces lignes.

Les impôts

Les impôts appartiennent à l’Etat. C’est sa façon de prélever les dus des populations pour mieux leur offrir les services les plus primaires. Vous avez alors droit à la police, aux services de santé et autres parce que vous participez à leur création et vous collaborez à leur perfectionnement. Les prélèvements se font sur vos fonds, vos revenus. Vous devez être honnête envers l’Etat en tout temps. C’est la condition principale pour ne pas souffrir des poursuites judiciaires ou de la perte des privilèges. Au nombre de ces prélèvements, l’on retrouve le crédit d’impôt.

C’est une méthode qui vous aide à gérer l’acquisition de l’appareil auditif sans devoir investir entièrement les fonds vous-même. Déjà VivaSon promet de vous offrir des outils de bonne facture. Vous méritez la qualité. Un crédit devrait vous aider à l’avoir rapidement. Pour cela, il faut commencer par se déclarer sous « frais réels ». Cela permet de prendre la moitié des fonds du reste à charge de vos revenus déclarés. Le plus urgent dans ce contexte est de prouver que vous êtes effectivement sourd. C’est crucial. Les examens et les justificatifs qui vont avec s’avèrent indispensables. C’est en fait ce que vous devrez fournir comme pièces.

L’Association de gestion des fonds pour l’insertion des handicapés

Cette association a œuvré depuis sa création à l’amélioration des conditions de vie de plusieurs handicapés sur toute l’étendue du territoire. Vous êtes tenu de faire une demande pour obtenir son aide. C’est un poids en moins de compter sur cette institution pour vous aider. En plus, vous aurez à vos côtés des bénéficiaires. Ces derniers vous donneront des informations à tout moment. Vous pourrez jouir aussi de leurs conseils. En ligne, Surdi Info peut bien être utile.

Vous êtes tenu d’être un travailleur, un salarié, un artisan, un commercial ou autre dans le secteur privé ou dans l’entrepreneuriat. Toutefois, il faut notifier qu’il existe un plafonnement de 800 euros par prothèse auditive.

En vous mettant en relation avec l’association de gestion des fonds pour l’insertion des handicapés, l’exigence est la demande de reconnaissance d’invalidité. Vous ferez partie par la suite d’une base de données. C’est plus pratique ensuite d’obtenir sa prestation de compensation de handicap. Pour rappel, cette prestation n’est offerte qu’aux personnes de plus de 60 ans.

La sécurité sociale et les mutuelles


La sécurité sociale a entretemps mis sur pied un dispositif permettant de toucher des fonds de recouvrement ou de remboursement de frais d’achats d’appareils auditifs. Comme dans le cadre du PCH, il faut être une personne âgée pour en profiter. Pour information, le taux de recouvrement est de plus en plus élevé depuis le début de l’année 2019.

N’oubliez pas que votre mutuelle se charge aussi, suivant un procédé spécial, de vous aider à acquérir votre appareil auditif. En dehors de cette offre, il y a une situation spécifique enviable du côté des enfants et des retraités. Ce sont :

  • la MDPH ;
  • la DDASS qui s’en chargent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here