La connaissance de soi est un atout indispensable qui participe à l’amélioration des rapports existant entre vous et un homme. En réalité, il existe de multiples traits de caractère qui agacent les hommes. Si vos comportements reflètent ces caractères et que le conjoint le découvre, votre relation pourrait prendre fin si vous ne cherchez pas à les améliorer. Découvrez ici les traits de caractère qui agacent les hommes.

Les différents traits de caractère qui agacent les hommes

Les hommes sont souvent agacés par plusieurs caractères. Parmi ces derniers, on retrouve : la radinerie, la jalousie, la fainéantise, les dépenses compulsives, le manque d’entrain, la possessivité, la gaminerie, etc. Si vous désirez mieux connaître votre personnalité et trouver des conseils qui vous permettront de changer de comportement envers vos proches et votre homme, faites un tour sur http://www.enroutepourlavie.fr/je-suis-jalouse/. Vous y découvrirez également plusieurs articles intéressants qui vous aideront à améliorer votre bien-être sentimental et comportemental au quotidien sur tous les plans.

La radinerie

Elle est une forme d’avarice, un manque de prodigalité. L’avarice est une attitude et des comportements qui consistent à vouloir garder pour soi ses biens et richesses. L’objectif n’est pas nécessairement de gagner plus, mais d’amasser d’argent sans vouloir le débourser maintenant ni après.

Il est très important de distinguer l’économe de l’avarice. L’économe gère son budget, économise et réalise des investissements pour un usage futur. Mais, l’avare est polarisé sur la sauvegarde d’un argent inerte et sans objectifs. Cependant, si vous êtes souvent avare avec l’argent, vous le serez également avec les sentiments.
Une dépense pour l’avarice constitue un arrachement. Pour ce faire, les avarices se limitent autant que possible dans les dépenses. Leur jouissance provient de la maîtrise et de la contemplation de leur avoir.

Pour sortir de l’avarice, vous devez :

  •  Lever les interdits relatifs aux plaisirs ;
  •  Comprendre que l’argent ne vous accompagnera pas dans la tombe ;
  • Accomplir de façon consciente certaines dépenses ;
  •  Modifier vos croyances sur l’argent ;
  • Etc.

La jalousie

Elle est un sentiment qui s’empare de tout votre être et se manifeste plus précisément quand vous êtes amoureux. Elle peut également exister en vous depuis de longues dates et peut avoir des racines profondes. Il faut noter que c’est un sentiment très rattaché à la possessivité qu’à l’amour. La plupart des jalouses se confient de la manière suivante :

  • J’ai peur de perdre la personne que j’aime ;
  •  J’ai peur qu’une personne vienne me le prendre.

La jalousie est alors une manifestation de la possessivité. On peut posséder un bien matériel, mais, jamais une personne.
C’est un sentiment qui a souvent pour origine l’enfance. Vous pouvez aussi ressentir de la jalousie au moment d’un remariage. Les conséquences de la jalousie sont énormes. Dans un couple, elle vient détruire tout. Elle peut également devenir violente et peut conduire à tuer.

Le seul moyen de s’en sortir est de reconnaitre qu’on est jaloux et de déterminer envers qui on l’est. Ensuite, vous devez essayer d’élever la confiance en vous et de cesser de faire des comparaisons inutiles.

Par ailleurs, il faut noter que quand on aime on n’est pas jaloux. L’amour c’est la tolérance, la confiance, la liberté, etc.

La fainéantise

La fainéantise constitue l’état du fainéant. Il s’agit de la paresse. Elle se caractérise par la volonté de ne rien faire ou de se laisser à l’oisiveté. Elle peut être un caractère ou un état passager d’une carence de motivation.

Le paresseux vit en remettant tout ce qu’il peut faire au lendemain. Dans certains cas, ce lendemain n’arrive jamais. Il effectue des actions toujours lentes et maladroites. La paresse c’est le refus de la joie et peut être parfois associé au désespoir.

Combattre la paresse
Pour combattre la paresse, vous devez déterminer ses origines. Elle peut être liée à une démotivation, une fatigue, un manque de sommeil, etc. Quelle que soit la raison de votre paresse, pour arriver à la vaincre, vous devez :

  • organiser votre quotidien ;
  • évaluer vos journées ;
  • éviter les distractions ;
  •  adopter une bonne hygiène de vie.

Les dépenses compulsives

Les dépenses compulsives sont également appelées l’oniomanie. Elle se caractérise par des préoccupations, des besoins, des comportements disproportionnés et non maitrisés vis-à-vis des dépenses et des achats. Pour répondre à des sentiments ou événements négatifs, les personnes qui développent l’oniomanie se mettent à effectuer des achats chroniques. Ce type de caractère devient alors une réponse à un comportement ou un sentiment négatif.

Les manifestations de l’oniomanie
Les personnes qui développent ce caractère ont un besoin constant et instinctif d’acquérir pour eux ou pour les autres. Elles adorent souvent être seules pour acheter. Le besoin est irrégulier, il peut durer pendant une heure et se manifeste à diverses fréquences.

Parmi les articles les plus achetés, on retrouve : les vêtements, les bijoux, les chaussures, les accessoires pour maquillage, etc. comme émotions associées à ce type de caractère, on a : la joie, l’excitation ou la puissance sexuelle. Ceux-ci peuvent être accompagnés par un sentiment de culpabilité, de déception, etc.

Traitement de l’oniomanie

Un traitement bien défini pour ce type de caractère n’existe pas. Cependant, plusieurs approches peuvent être considérées. On retrouve :

  • La psychothérapie : psychanalyse, psychothérapie individuelle ou en groupe, les thérapies comportementales cognitives ;
  • Pharmacothérapie : les antidépresseurs notamment les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine peuvent être prescrits pour normaliser les achats compulsifs.

Le manque d’entrain

L’entrain est égal à vivacité, fougue, ardeur, bonne humeur entraînante, etc. Ainsi, le manque d’entrain est encore appelé, manque d’envies ou manque d’énergie ou bien le manque de motivation. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine du manque d’énergie chronique.
Vous ne dormez pas assez

Dormir ne se résume pas à se reposer. Au cours du sommeil, il se passe plusieurs choses dans votre organisme. L’hormone de croissance joue un rôle déterminant au cours de votre sommeil. Elle simule la manière dont le corps rassemble les graisses et participe au maintien de l’équilibre entre l’excellent et le mauvais cholestérol. Elle est aussi déterminante pour le bon fonctionnement du cerveau. Une carence de cette matière incite la fatigue, un manque de force, d’énergie et d’endurance. Il est donc impératif que vous dormiez pendant sept ou huit heures pour accroitre votre niveau d’énergie.

Vous ne buvez pas assez d’eau
Un verre d’eau peut vous donner le coup de main dont vous avez besoin pour être motivé. Il faut que vous buviez assez d’eau dans la journée pour garder votre bouche humide à tout moment.
Vous avez une carence en vitamine B
Cette vitamine participe à la transformation de glucose en énergie. Vous pouvez la consommer en capsule ou sous la forme liquide. Il faut noter que cette vitamine ne se retrouve pas en quantité suffisante dans l’alimentation quotidienne. La prise de vitamine B le matin et le soir vous permettra d’être en alerte.

Les infections, le débalancement des hormones, la résistance à l’insuline sont également des facteurs qui ne vous permettent pas de bouger plus. Vous devez également éviter de trop consommer les fastfoods.

La possessivité

La possessivité se manifeste par l’envie de posséder l’autre, de connaître ses pensées, ses gestes, etc. La volonté de savoir chaque minute où se trouve l’autre, ce que fait l’autre.
C’est un caractère naturel qui est souvent ressenti par les personnes amoureuses. Pour s’interdire de souffrir, l’être possessif met en place un mécanisme de protection qui a pour but de contrôler les moindres gestes de son conjoint. La personne possessive a toujours envie de réguler la vie de l’autre comme elle l’entend. Elle désire toujours imposer sa perception du couple.

Un danger pour le couple

Ce sentiment de vouloir posséder l’autre engendre une souffrance partagée pour les deux parties. Généralement, elle est un comportement qui nuit à la vie du couple. Le conjoint se sent étouffé face aux reproches répétitifs, aux doutes fréquents et aux critiques continuels. Cela installe des crises au sein du couple. Ces crises et colères quotidiennes affectent les relations au sein du couple.

Comment sauver son couple ?

La chose la plus importante à faire est de sensibiliser votre conjoint. Pour y parvenir, vous devez instaurer et maintenir un dialogue constructif et sincère. Vous devez exprimer vos émotions et votre souffrance de façon consciencieuse pour raisonner l’autre sans exagérer.
Cependant, certaines personnes aiment se sentir possédées afin de véritablement savoir si elles sont aimées ou pas. Quelle que soit la situation, les deux partenaires doivent trouver le moyen d’être sur la même longueur d’onde où personne ne se sentirait soumis à l’autre.

La gaminerie

La gaminerie se caractérise par des gestes, des paroles ou des actions d’un adulte ou d’un adolescent pouvant être qualifiés à des attitudes d’un enfant capricieux ou mal élevé. Elle est également appelée enfantillage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here